Appel à contribution

Téléchargez l'appel à contribution :

Les secteurs du bâtiment et de l’immobilier ainsi que l’ensemble de leurs acteurs sont au cœur de mutations

fondamentales en matière de développement durable et d’enjeux environnementaux.

L’immobilier est entendu, selon le Groupe ESPI, comme l’ensemble du patrimoine construit ou à construire, tant d’un point de vue architectural qu’urbanistique. « Il est à considérer depuis l’échelle du bâtiment, des unités urbaines (le pâté de maisons, le quartier), jusqu’à la ville » (Maleyre et al., 2019) voire au fonctionnement métropolitain dans sa globalité.

L’immobilier durable se présente, quant à lui, comme une approche intégrée et inclusive de l’immobilier articulant les problématiques techniques, sociales, environnementales, économiques et de gouvernance (Kaklauskas et al., 2015 ; Kauko, 2016 ; Wilkinson et al., 2018 ; Walker et al., 2019). D’un marché de niche, il est devenu une tendance de fond des pratiques immobilières actuelles (Walker & Goubran, 2020) qui valorise la responsabilité sociale et environnementale des entreprises (Miller & Pogue, 2018).

L’objectif de ce colloque international est donc d’interroger la notion d’immobilier durable par son appropriation, ses enjeux et ses acteurs, mais également de montrer les opportunités qu’il crée ou les freins qu’il rencontre, en s’appuyant sur des pratiques et usages propres à différentes régions ou pays. Tous les paramètres doivent être questionnés, qu’il s’agisse de la « localisation et la conception d’un site, [des] ressources et matériaux utilisés, [de] la prise en compte de la santé, du confort et du bien-être des occupants, [de] la capacité d’adaptation [des projets immobiliers] aux écosystèmes... [ou de leur] soutenabilité économique » (Maleyre et al., 2019).

La transition du secteur immobilier vers le développement durable est multifactorielle. La résilience des projets face à des contextes multidimensionnels adverses (occurrence d’aléas naturels, récurrence de phénomènes climatiques extrêmes, crise écologique et sanitaire, etc.) est fondamentale dans une perspective de durabilité car, effectivement, cette dernière ne peut s’exprimer que si « l’objet » dont on espère la durabilité est résilient. Ainsi, l’atténuation des impacts du bâtiment sur la biodiversité et la consommation de ressources naturelles, ou la prise en compte des effets du changement climatique dans les modes de construction sont des thèmes centraux de la durabilité. Cependant, parler d’une production immobilière durable pose aussi la question de la soutenabilité des sources d’énergie, tout comme celle des filières d’approvisionnement en matières premières dans un contexte géopolitique incertain, avec une forte internationalisation des circulations financières du secteur (Barkham & Holberton, 2017 ; Büdenbender & Golubchikov, 2017).

Les initiatives des acteurs des territoires et des entreprises pour faire face à l’évolution des pratiques et des profils d’usagers constituent un autre objet d’étude à part entière, avec notamment la flexibilité croissante voire la réversibilité des espaces, assortie de nouveaux comportements résidentiels et professionnels (Bienert, 2013). Ces innovations d’usages et de formes, pour autant, ne doivent pas non plus réduire l’accessibilité aux marchés immobiliers. L’enjeu social de la durabilité est ainsi à questionner à travers plusieurs dimensions comme la gouvernance, la participation citoyenne et la qualité de vie, l’innovation ou encore la question de la donnée et des communs de connaissances (Dechamp & Pélissier, 2019).

Ce colloque est, enfin, l’occasion d’une analyse comparée des mutations de l’immobilier et du bâtiment sous l’influence du développement durable dans différents pays du monde, que ce soit par des études de cas documentées ou des retours d’expérience.

Les quatre axes qui suivent, conçus comme des appuis à la réflexion, ont vocation à croiser des contributions disciplinaires diverses, émanant en particulier d’économistes, de juristes, de gestionnaires, d’urbanistes, de géographes et de sociologues ou d’architectes. Les propositions attendues peuvent être d’ordre théorique ou empirique et s’appuyer sur des approches comparatives à différentes échelles.

Références

Barkham, R., & Holberton, R. (2017). The real world of real estate: How economics and geopolitics affect occupiers. Corporate Real Estate Journal, 6(3), 194-204.

Bienert, S. (2013). The green behaviour: Experimental economics and sustainable real estate. In 20th Annual European Real Estate Society Conference. ERES: Conference. Vienna, Austria, 2013.

Büdenbender, M., & Golubchikov, O. (2017). The geopolitics of real estate: assembling soft power via property markets. International Journal of Housing Policy, 17(1), 75-96.

Dechamp, G., & Pélissier, M. (2019). La création de communs dans les fablabs : une force de disruption à développer. Dans XXVIIIe conférence internationale de management stratégique. Dakar, Sénégal, 11-14 juin 2019.

Kaklauskas, A., Zavadskas, E. K., Dargis, R., & Bardauskienė, D. (2015). Sustainable development of real estate. Vilnius Gediminas Technical University.

Kauko, T. (2016). Pricing and Sustainability of Urban Real Estate. Routledge.

Maleyre, I., Veil, C., Cantuarias-Villessuzanne, C., & Chardon, A.-C. (dir.). (2019). Immobilier durable : de la ville d’aujourd’hui à la cité de demain. Appel à contribution, journée d’étude ESPI2R. Paris, 3 juin 2019. Groupe ESPI.

Miller, N., & Pogue, D. (2018). Chapter 2. Sustainable real estate and corporate responsibility. In S. Wilkinson, T. Dixon, N. Miller & S. Sayce (eds.), Routledge Handbook of Sustainable Real Estate (p. 19-36), Routledge.

Walker, T., Krosinsky, C., Hasan, L. N., & Kibsey, S. D. (eds.). (2019). Sustainable Real Estate: Multidisciplinary Approaches to an Evolving System. Palgrave McMillan.

Walker, T., & Goubran, S. (2020). Sustainable real estate: Transitioning beyond cost savings. In D. M. Wasieleski & J. Weber (eds.), Sustainability (p. 141-162). Emerald Publishing Ltd.

Wilkinson, S., Dixon, T., Norm, D., Miller, D., & Sayce, S. (eds.). (2018). Routledge Handbook of Sustainable Real Estate. Routledge.